Le mot du Président !

Le Sénat ne souhaite pas la réforme de la Copropriété par ordonnance et l’ANGC s’en félicite. Les ordonnances, rédigées en catimini dans les bureaux de la Chancellerie, auraient enfermé le débat dans les chambres obscures du lobbying.

Nous restons cependant attentifs.

Que dira finalement l’Assemblée Nationale ? Nul ne peut encore le prévoir puisqu’elle a évacué les amendements relatifs à la copropriété sans même les étudier.

Nous sommes inquiets.

La belle loi du 10 juillet 1965 du très honorable Pierre Capoulade ressemble aujourd’hui à un patchwork juridique de 33000 mots. Un édifice harmonieux défiguré dans le temps par des travaux bâclés et des extensions dissymétriques.

Tous les ministres du logement depuis 15 ans l’ont regardée par le petit bout de la lorgnette et sont venus l’abîmer avec plus ou moins de virulence.

Il est grand temps de redonner à la loi ses lettres de noblesse.

Ne ratons pas cette nouvelle occasion.

Il importe surtout que la loi soit pensée et conçue par des esprits détachés de toute considération politique et sans visée partisane.

Il importe surtout que la loi soit réfléchie.

Nous militons pour une vision simple et globale qui façonne une loi limpide et immuable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s