Le mot du délégué du Nord : Pourquoi l’ANGC ?

Hier, je m’étais décidé à rentrer plus tôt. J’ai donc passé la porte de mon logement à 19h55 et j’ai pu regarder les informations…

Hier, les informations parlaient du gain sur les fiches de paie du fait de la réduction de la cotisation chômage. Elles présentaient celui réalisé par différents salariés d’une PME.

Hier, j’ai pleuré en voyant que le magasinier et l’employé administratif gagnaient plus que moi en ne bossant que 35h… et je ne parle pas du commercial.
Je venais de recevoir ma fiche de paie pensant qu’ils parlaient en brut. Non ! Ils touchaient 2600 € net par mois, salaire que j’atteins parfois après avoir cumulé de nombreuses soirées d’AG et de CS…

Hier, j’ai donc réalisé qu’il fallait que ça change. Je ne remets pas en cause la qualité de ces personnes. Par contre, je n’oublie pas que j’ai des responsabilités pénales et civiles qui sont inhérentes à ma fonction. Je carbure à environ 60h semaine. Je passe mon temps à subir les soupçons de malhonnêteté, les menaces… et tout ça, je le fais et le subis pour un salaire inférieur à celui d’un magasinier.

Hier, j’ai réalisé que mon implication dans l’ANGC avait tout son sens pour faire bouger les choses.

Rejoignez nous ! Pour adhérer cliquez ici.

Un gestionnaire de copropriétés spécialement révolté aujourd’hui.

Romain Dutrieux, délégué ANGC du Nord