Le mot de Valentin Chezaubernard : Pourquoi l’ANGC pour nous gestionnaires ?

On nous a posé cette question plusieurs fois lors du salon de la copropriété qui s’est tenu à Paris la semaine dernière. Ne sachant pas vraiment quoi répondre sur le moment, la réponse est venue plus tard, bien après que les banderoles, les coupes et les badges furent rangés, attendant impatiemment le prochain rassemblement.

La présence de l’ANGC au salon, et surtout de ses membres, anciens, nouveaux et à venir, a permis d’échanger, de raconter en direct notre métier et notre façon de le pratiquer au quotidien. S’il pouvait être envisageable de collecter la somme des anecdotes partagées pendant deux jours, est-il possible de quantifier le nombre de discussions, de sourires et d’encouragements à en faire davantage ? Voici naître ce sentiment grandissant d’appartenance à un groupe qui s’ignorait encore il y a bientôt deux ans.

Les réseaux sociaux, les démarches auprès des différents acteurs du secteur, les apéros, les cours dispensés et interventions dans les écoles, etc. ; toutes ces actions pour montrer le métier, sous un jour différent de celui médiatique, nous fédèrent et nous rassemblent.

Un de buts premiers de l’ANGC est de remettre de l’humain à l’heure où les rapports le sont de moins en moins. Il semblerait que ça fonctionne incroyablement à en croire le nombre de retours enthousiastes reçus depuis la semaine dernière.

Voyez,

Venez,

Vous resterez

Valentin Chezaubernard

Le mot de la secrétaire : Pourquoi l’ANGC ?

L’ANGC existe à cause de ce mouvement de dévalorisation permanente des métiers de la copropriété qui existe en France !

C’est une honte que dans l’indifférence générale, des scribouillards, qui se revendiquent journalistes et qui animés par une forme de « déontologie » douteuse, sortent régulièrement des articles pour dénigrer une profession entière. C’est sans doute vendeur mais un minimum de modération ne devrait pas être un luxe et le journaliste devrait avoir le soucis des dégâts qu’il fait.

Ceux qui pâtissent le plus de ces articles, ce ne sont pas les responsables des cabinets. Non ! Ce sont lles assistants, comptables et gestionnaires ! Ce sont nous, les salariés de la copropriété, qui sommes les petites mains de la gestion des immeubles, au cœur de l’action et face aux clients.

Les jours qui suivent les parutions de ces articles qui parlent des syndics qui seraient tous plus mauvais les uns que les autres, nous devons gérer les appels de certains copropriétaires d’un coup devenus mécontents et suspicieux, les insultes et les insinuations de toutes sortes que l’on nous faits.

C’est nous qui faisons sandwich entre les clients et nos employeurs dans ces cas-là.

C’est nous aussi qui sommes le tampon entre nos employeurs et les décisions qu’ils nous demandent d’appliquer et les clients qui en sont mécontents.

On parle de turn over, de manque d’attrait de la profession mais enfin ! A un moment, un peu de cohérence ferait du bien ! On ne peut pas être présuré de tous les côtés, en permanence, se trouver constamment pris entre nos employeurs et des clients qui dépassent les limites parce qu’ils s’y croient autorisés par ce qu’ils ont lu ou entendu.

Vous êtes copropriétaire et vous vous plaignez du turn over et vous voulez avoir du personnel stable pour gérer votre immeuble ? Cessez déjà de passer vos nerfs sur le gestionnaire que vous avez en face de vous. Il n’est pas payé pour ça. Gardez à l’esprit qu’il essaye de faire de son mieux pour vous aider avec les moyens que l’on met à sa disposition et toutes les contraintes qui lui sont imposées et que vous ne soupçonnez pas.

Le gestionnaire aime son métier et aime bien le faire. Il est souvent passionné.

Il ne tire aucune satisfaction à avoir des dossiers qui n’avancent pas. Il ne sera pas plus performant parce qu’il se fera malmener. Au contraire, il devra en plus de sa charge de travail gérer les conséquences psychologiques de ces épisodes où il est en butte à l’hostilité, essayer de prendre du recul.

Il risque aussi d’avoir moins envie de s’occuper de vous. Il a besoin de votre collaboration. C’est en travaillant avec lui main dans la main que vous obtiendrez le meilleur résultat.

Vous êtes employeur et vous voulez avoir du personnel stable pour gérer vos immeubles ? Respectez vos salariés en ne leur demandant pas l’impossible, en tenant compte des difficultés qu’ils rencontrent et en les soutenant face à elles. Ne les laissez pas seuls.

Vous faites les lois ? Mais diable ! Pourquoi ne pas consulter les personnes qui sont au cœur du système, celles qui les appliquent au quotidien. Nous savons ce qui marchera ou pas et pourquoi ? Ce ne sont pas nos patrons que vous interrogez qui sont sur le terrain ! C’est nous, les assistants, comptables et gestionnaires de copropriété !

Vous êtes salarié, rejoignez nous ! Ensemble nous serons plus forts ! Changeons ensemble l’image de notre métier ! Aidez nous à vous aider ! Pour adhérer, cliquez ici !

Nafy-Nathalie, Secrétaire

 

Il y a un an … l’ANGC prenait forme !

« Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait. » Marcel Pagnol
Il y a un an, l’ANGC commençait à prendre forme !!!
Gilles postait, le 17 décembre 2016, sur le groupe facebook de la fédération française des gestionnaires de copropriété révoltés son souhait de militer pour valoriser les métiers de la copropriété. Nafy-Nathalie le rejoignait le 18 décembre 2016.
D’autres membres de la fédération s’engageaient aussi : Vanessa, Aurélie, Jacques, Valentin, Marie, Julien, Philippe, Marieke, Hélène et tous les autres.
Les jalons de l’Association Nationale des Gestionnaires de Copropriété venaient d’être posés.
Comme quoi pour changer le monde, il ne faut pas grand chose en fin de compte. Il suffit de passion, volonté, ténacité et d’oser.
Quelle belle aventure ! C’est incroyable tout ce chemin accompli.
En 2018 nous espérons aller encore plus vite et plus loin !

L’ANGC se décline aussi à l’Ouest

Nos bénévoles n’ont pas chômé non plus. Elles ont déjà commencé à lister les écoles et prendre des contacts.

#adhérez #ensemblenousseronsplusforts

L’ANGC se décline vers Sète et Montpellier

L’ANGC est très heureuse de vous annoncer que Philippe Baud a accepté de devenir son référent du côté de Montpellier et Sète.

Il n’a pas chômé puisqu’il a déjà pris rencontré le secrétaire général de l’ICH de Montpellier. L’ANGC interviendra dans le cours de Droit de la copropriété qui débutera en janvier prochain afin de présenter les métiers de la copropriété et parler de l’association.

Il a commencé également à approcher différents centres de formation proposant le BTS Professions Immobilières.

#adhérez #ensemblenousseronsplusforts

Qui nous sommes ?

L’Association Nationale de Gestionnaires de Copropriété dite ANGC est une association visant à promouvoir le gestionnaire de copropriété.
Le mot gestionnaire est pris au sens générique et fait référence à toutes les personnes contribuant à gérer des biens en copropriété.
Mentions légales
Enregistrée sous le n° W751237782 auprès de la Préfecture de Police de Paris
Assurée sous le n° 266639/A auprès de la SMACL
Président : Gilles Frémont
Adresse : 79 rue Daguerre – 75014 PARIS
Portable : 07.86.85.45.54
contact.angc@gmail.com
 @secretaire_ANGC