Tentez l’aventure de la copropriété au Canada !

Le Groupe Sergic recherche pour Sequoia, entreprise québécoise de gestion immobilière résidentielle en pleine croissance, 10 gestionnaires en immobilier h/f pour gérer des portefeuilles d’immeubles.

Vous pouvez postuler sur le notre site candidats via ce lien.

Rejoignez une entreprise en plein essor, désireuse d’assurer une excellente qualité de service à ses clients. Sequoia est un acteur réputé de la gestion immobilière à Montréal et apporte son savoir-faire à ses clients et à son équipe. Vous participerez au développement de l’entreprise et ainsi profiterez des possibilités d’évolution de carrières à terme.

Vous travaillerez au sein d’une équipe d’une vingtaine de collaborateurs à Montréal (CANADA).

Grâce à votre sens de l’organisation et à votre sens de la communication, vous instaurez un climat de confiance avec vos clients.

Vos missions seront à terme les suivantes :

  • Assurer la gestion des échanges avec la clientèle, les copropriétaires et les fournisseurs, autant par mail que par téléphone;
  • Gérer dans les meilleurs délais les réclamations des clients et résoudre leurs problèmes;
  • Préparer les appels d’offres pour certains travaux, choisir les fournisseurs et coordonner les interventions, assurer le suivi de chaque intervention;
  • Organiser les assemblées générales et les réunions du conseil d’administration pour en assurer le bon déroulement;
  • Préparer tous les documents nécessaires aux assemblées, assurer la communication entre tous les intervenants et rédiger les rapports par la suite;
  • Vous déplacer dans la région métropolitaine de Montréal pour inspecter les différents immeubles;
  • Tenir à jour vos dossiers, codifier et classer les documents selon les normes établies.

Conditions d’emploi :

Vous êtes salarié de la société Sequoia, au Canada, sous contrat local régi par la législation de l’Etat Canadien et de la Province de Québec.

Vous bénéficiez de l’accompagnement de la structure Sequoia et également d’une formation adaptée à la gestion de condominiums.

Vous occupez un poste de gestionnaire junior à l’issue de votre formation pour évoluer ensuite vers un poste de gestionnaire après un an d’ancienneté.

Vous percevez un salaire annuel attractif fixé à 35.000 $ qui aura vocation à évoluer.

Vous travaillez 37,5 heures par semaine plus les réunions rémunérées le soir, en semaine uniquement.

Vous bénéficiez de 2 semaines de vacances + 1 semaine offerte pour les fêtes de fin d’année.

Profil recherché :

De formation niveau Bac +3, de préférence en immobilier, vous avez idéalement une première expérience réussie en gestion immobilière, si possible en gestion de copropriétés.

Vous maîtrisez parfaitement le français, autant à l’oral qu’à l’écrit, et avez de bonnes bases en anglais.

Doté d’un bon relationnel, vous avez une attitude positive, un sens de l’initiative et de l’autonomie, ainsi qu’un grand sens de l’organisation et de la gestion des priorités. Vous êtes curieux, polyvalent et consciencieux. Vous aimez travailler en équipe et associer vos différents interlocuteurs dans votre travail (collègues, clients, concierges, fournisseurs, …). L’autonomie dans votre travail, la capacité à animer les clients sont des qualités requises pour réussir dans ce poste.

Parcours d’un gestionnaire de copropriété de la France au Canada : épisode 1

Voici une nouvelle rubrique dans laquelle nous vous proposons de suivre l’aventure de Nassim Martin, gestionnaire copropriété qui quitte la France pour s’installer aller faire de la copropriété au Canada. Actuellement, il prépare son départ. Quand il aura un peu d’expérience au Canada, il nous donnera de ses nouvelles.

photo canada.png

Le métier de gestionnaire de copropriété est assez méconnu. En tout cas, il y a quelques années de cela, je ne le connaissais pas et personne dans mon entourage ne le connaissait. Bien qu’étant propriétaire sur Paris, mon syndic me paraissait être une petite structure familiale tranquille dans laquelle chaque jour se ressemblait inlassablement.

Ça, c’était avant. Avant que ma vie personnelle et professionnelle prenne un tournant quasi simultané et me fasse rentrer insidieusement dans le monde de l’immobilier.

En effet, mon tendre appartement parisien est devenu assez rapidement trop petit à mon gout. J’ai donc mis une annonce en ligne pour le louer. Evidemment, je ne savais pas quel loyer indiquer (l’encadrement des loyers n’existait pas), combien de visites du logement je devais programmer, quoi dire au locataires potentiels pendant et après la visite ? comment juger un dossier au détriment d’un autre ? Bref, j’ai avisé comme j’ai pu et tout s’est bien passé.

Coté professionnel, mon boulot ne me satisfaisait plus. Au fil de rencontres, j’avais eu la possibilité de faire de la gestion de patrimoines privés. Bien sûr, je n’avais aucune qualification scolaire pour cela. Mon ticket gagnant était le fait d’avoir fait reconnaître mon sérieux et ma volonté insatiable d’apprendre.

Très vite, je me suis retrouvé à devoir faire des achats et des ventes de biens. J’arrivais chez les notaires ne sachant pas vraiment ce que j’y faisais. Leur jargon était indigeste et la lecture des actes s’apparentait à celle de hiéroglyphes.  Je pensais que c’était fait exprès pour que personne ne comprenne ce qui s’y passe : une sorte de complot notariale.

Au fur et à mesure, le passage chez le notaire est devenu une formalité intelligible par le commun des mortels. Et ce, d’autant plus que j’étais de plus en plus à l’origine des transactions. Je sélectionnais les biens à potentiels, je les achetais et je m’occupais de la gestion de A à Z. Je coordonnais les différents corps d’état du bâtiment pour rénover les appartements et je cherchais par la suite des locataires solvables dont je m’occupais jusqu’à la fin de leur bail.

Mon rythme de vie était très soutenu. Tout allait bien. J’aimais le dynamisme de ce métier.  Naturellement, je me suis dit qu’il serait intéressant d’avoir un diplôme correspondant à ce que je faisais. Je pensais que cela m’ouvrirait certainement plus d’opportunités dans l’avenir.

C’est alors que je suis rentré à l’ESPI pour y faire un cursus ultra intensif pour obtenir un Bachelor de gestion immobilière en 1 an.  J’ai donc mis ma vie de gestionnaire de patrimoine privé en stand-by.

C’est à l’ESPI que j’ai découvert le métier de gestionnaire de syndic. Tout ce que j’apprenais résonnait avec mes aspirations professionnelles. J’avais trouvé le métier idéal.  Pour m’en assurer, il convenait de parfaire mon éducation par la pratique. Et, l’ESPI prévoyait justement un stage complet chez l’une des grandes enseignes de l’immobilier. Pour mon cas, ça a été FONCIA.

Dès mon arrivée en agence, j’ai demandé à faire que de la copropriété. Evidemment, ce n’était pas moi qui décidait. J’ai donc dû passer par les différents pôles au sein d’une agence. Par exemple j’ai fait de la comptabilité et de la gestion locative. Et au final ce n’était pas plus mal. La comptabilité est nécessaire pour connaître le travail des comptables et savoir comment gérer ses immeubles. En ce qui concerne la gestion locative, c’était du déjà vécu. C’était bien mais je voulais plus. M’occuper d’immeubles me semblait la phase supérieure.

Le jour où j’ai été mis au pôle copropriété, j’ai su que c’était ma place. C’était une évidence.

La théorie devenait pratique. Très vite, un poste s’est libéré et il était pour moi. J’ai validé mon examen et j’ai enchaîné avec mon métier de gestionnaire de copropriété.

La copropriété est un univers particulier où chaque jour est diffèrent, surprenant, imprévisible et insaisissable. C’est un métier que l’on ne peut connaître tant qu’on ne le vit pas. On apprend les bases à l’école mais le métier en lui-même ne peut s’apprendre à l’école.  

Etre gestionnaire c’est comme être un jeu de carte. On a plusieurs flèches à notre arc. Il faut être compétent en juridique, en comptabilité, en gestion locative, en bâtiment, en urbanisme, etc.

Il est littéralement impossible de s’ennuyer. En d’autres termes, ma perception du syndic paisible et routinier que j’avais jadis… n’était qu’une belle illusion. Je pense que tout comme moi à l’époque, les propriétaires ne se rendent pas compte de la charge de travail du gestionnaire. Il serait certainement intéressant de promouvoir notre métier et peut être faire naître une passion.

Aujourd’hui, je pousse mes idées de grandeurs encore plus loin, autant dans le propre que dans le figuré. J’ai la possibilité de faire mon métier dans un pays diffèrent.  En effet, SERGIC s’installe au Canada et j’ai décidé de l’accompagner dans cette aventure.

Pourquoi ? D’une part, je suis un inconditionnel de langue anglaise et de l’architecture nord-américaine. D’autre part, ma soif de connaissance est plus forte que moi… insatiable, je vous ai dit.

Ce nouveau départ en tant qu’expatrié sera un nouveau challenge car toutes mes connaissances notamment dans le juridique et le bâtiment sont à revoir complètement. D’autres lois, d’autres façons de faire.

Cela dit, il y a un élément constant qui ne changera pas : le facteur humain.  Que je sois à Paris ou à Montréal, une gestion de copropriété passe avant tout par le relationnel avec les copropriétaires. Pour tout vous dire, je ne m’en fais pas à ce sujet car il est dit que les Canadiens sont de meilleurs copropriétaires que les parisiens.

Mais je ne saurais vous dire, au moment où j’écris, si les rumeurs sont vraies….

Je me souhaite bonne aventure !

Sergic recrute un gestionnaire de résidences services

Secteur : Immobilier & services

Date de recrutement envisagée : Dès que possible

Lieu du poste à pourvoir : Wasquehal – Siège de Sergic Résidences

Contact pour postuler : adieye@sergic.com

 

ENTREPRISE :

  • « SERGIC Résidences » est une filiale à taille humaine du groupe Immobilier SERGIC spécialisée dans la gestion de résidences avec services pour étudiants et affaires.

L’activité sociale consiste à exploiter et gérer des résidences immobilières, celles destinées aux étudiants, résidences nues ou meublées, para-hôtelières, hôtelières ou résidences de tourisme.

« SERGIC Résidences » assure actuellement la gestion de 27 sites dont 25 résidences étudiantes et 3 Apparts‘Hôtel et croit au rythme de ~4 résidences par an.

 

CONTEXTE :

Le gestionnaire de copropriété exerce son métier sur un portefeuille d’une quinzaine de résidences disséminées en France (de Lille à Nice), dans l’univers singulier des résidences avec services.

Les copropriétaires ont la particularité d’être majoritairement des investisseurs ayant acheté un produit de défiscalisation.

Les liens contractuels entre les investisseurs et SR sont un bail commercial & un contrat de syndic. Le bail commercial positionne SR comme locataire de l’investisseur et le contrat de syndic positionne SR comme gestionnaire de la copropriété.

Le gestionnaire de copropriété devra évoluer,

en interne avec des services tels que l’exploitation, la gestion, la location, le marketing, la comptabilité, etc.

en externe avec les copropriétaires, les fournisseurs, les assurances & courtiers, etc.

Le gestionnaire devra reprendre la relation actuelle initiée entre les copropriétaires investisseurs et la direction SR.

 

RAISON D’ETRE :

« SERGIC Résidences » exerce son activité de gestion résidentielle dans de nombreux modèles contractuels dont en copropriété.

Digne représentant auprès des investisseurs, il est garant de la qualité de la prestation rendue, de la maîtrise des charges et de l’exactitude des comptes présentés. Il contribue par son professionnalisme et sa rigueur au développement de l’image de marque « SERGIC Résidences » et à la pérennisation du portefeuille géré.

 

TACHES A ACCOMPLIR :

  • Commercial

– Il répond et fait répondre, systématiquement, à toute demande du client, avec précision et réactivité.

– Il représente le Syndicat vis-à-vis des tiers.

– Il communique régulièrement sur les actions qu’il a engagées avec les interlocuteurs concernés.

– Il valorise les autres prestations et services de SR et du Groupe.

– Il veille à ce que les sites E-copro de son portefeuille soient pertinents et à jour.

– Il traite ou fait traiter les réclamations des clients dans le délai des engagements du Groupe.

  • Financier / Gestion

– Il propose aux copropriétaires, en début d’exercice, un budget de CNR qu’il veille à respecter au cours de l’exercice considéré. En fin d’exercice, Il présente le bilan et rend compte de sa gestion. Il surveille les finances du syndicat et engage toute démarche adéquate pour éviter l’insuffisance de trésorerie, le déficit d’exploitation.

– Il veille au respect de la facturation dans les délais prévus des honoraires et frais divers du contrat de Syndic conformément à la tarification Groupe.

– Il veille à l’évolution des honoraires conformément aux objectifs définis avec son Directeur d’Agence.

– Il contrôle les régularisations de charges.

– Il prépare les appels de fonds préalablement aux travaux. – Il est responsable de la relation commerciale avec les Conseils Syndicaux et les Copropriétaires.

– Il peut être amené(e) à rédiger des comptes rendus d’activité sur la gestion des immeubles dont Il a la charge.

– Il peut être amené(e) à rédiger des comptes rendus d’activité sur la gestion des immeubles dont Il a la charge. Il veille à ce que ces derniers soient accessibles sur E-copro.

  • Juridique / Administratif

– Il assure la gestion des Syndicats de Copropriétés dans le respect des lois.

– Il organise les Assemblées Générales des copropriétaires, en dresse les PV et veille aux délais et au formalisme.

– Il exécute strictement et rapidement les décisions prises.

– Il organise les Conseils Syndicaux comme défini dans les contrats de syndic et en fait le compte rendu.

– Il s’assure de la bonne gestion des sinistres (DO et multirisques) et veille à leur bon règlement (technique et financier).

– Il est garant(e) du suivi des procédures contentieuses.

– Il prépare les dossiers de subvention (Anah, mairie…).

– Il veille au respect des règles de sécurité qui peuvent engager la responsabilité civile de la société et, le cas échéant sa responsabilité pénale (ex : amiante, pyralène, ventilation gaz, extincteurs, etc…).

  • Technique

– Il veille au maintien en bon état des parties communes. Il étudie ou propose les travaux nécessaires, se fait assister de techniciens, le cas échéant, coordonne les travaux et souscrit les assurances DO.

– Il visite régulièrement et conformément au contrat de syndic, les parties communes et rédige les comptes rendus

– Il étudie et propose toute solution susceptible de diminuer les charges.

– Il veille dans les délais à engager toute démarche nécessaire après autorisation donnée soit par le Conseil ou l’assemblée générale.

– Il veille, vérifie et contrôle les informations saisies dans la base de données et les met à jour périodiquement et notamment le carnet d’entretien

– Il met en place les contrats Cadre SERGIC.

 

COMPETENCES REQUISES :

  • Expérience exigée : gestion d’un portefeuille immobilier pendant 2-3 ans
  • Facilité d’expression à l’oral comme à l’écrit
  • Capacité à rédiger des process et s’inscrire dans une communication pro-active
  • Compétences informatiques : traitement de texte, tableur, présentation, indicateurs d’activité, gestion d’agendas et de mails, etc.
  • Compétences comptables : validation des factures, affectation des couts, pilotage budgétaire, etc.
  • Compétences techniques : passation des ordres de services, réception des (gros) travaux, contrôle technique des immeubles, veille au bon entretien général des sites, etc.
  • Bon sens relationnel, écoute, fermeté et rigueur, organisation & réactivité, prise d’initiative, autonome etc.
  • Capacité à s’adapter dans une structure montante de petite taille
  • Nombreux déplacements : France

CONDITIONS :

  • CDI
  • Agent de maîtrise / Cadre
  • Dispose à 1/3 temps d’une assistante
  • Véhicule de service + carte GR mis à disposition pour les déplacements professionnels suivant disponibilité
  • Téléphone portable professionnel
  • Ordinateur portable professionnel
  • Carte bancaire professionnelle
  • Tickets restaurant
  • Mutuelle
  • Salaire => A définir en fonction de l’expérience
  • Qualification du poste => A définir en fonction de l’expérience
  • Convention collective => Immobilier

L’ANGC a rencontré Sergic !

Gilles Frémont, notre Président, et Romain Dutrieux, notre délégué Nord, ont rencontré hier la DRH et la responsable formation du groupe Sergic au siège de la société à Lille.

 

Ils leur ont présenté l’ANGC et nos activités puis discuté longuement du métier de Gestionnaire et de nos projets respectifs.

Les thèmes de l’accès au métier de Gestionnaire de copropriété pour les jeunes, de la formation continue des collaborateurs, et de la qualité de vie au travail ont été partagés avec beaucoup de synergie.

Sergic nous a proposé de participer aux travaux de son futur think tank (laboratoire d’idées ouvert à tous les acteurs de l’immobilier) dans leur nouveau centre Maille’Immo qui accueillera notamment une école, Radio Immo et quelques startups.

Le projet de Charte de l’ANGC a retenu toute leur attention et leur DRH va nous faire un premier retour sur les thèmes de réflexion figurant à la fin de notre enquête. Ces thèmes sont, en effet, le point de départ de notre Charte.

La journée de travail s’est finie par une petite terrasse sur la très belle Grand-place de Lille mais chut !!! 😉

 

romain

Le module comptabilité copropriété !

Rappelez vous que nous avons contribué à créer, au sein de l’école Montsouris, un module copropriété comme option du BTS comptabilité gestion en alternance.

Vous trouverez les informations ici ou encore .

Foncia avait été un des premiers à embaucher un des jeunes de ce module en alternance l’an dernier.

En septembre, une classe entière suivra ce module.

Sergic vient de recruter un alternant pour la prochaine rentrée.

Le cabinet Dauchez est en train de faire passer des entretiens.

Quant à Citya, ils n’ont pas hésité à faire le déplacement de Tours jusqu’au campus Montsouris à Paris pour prendre des infos.

C’est plus qu’encourageant pour nos futurs projets de formation !

Syndic cherche gestionnaire dans le 59

SERGIC (59) cherche gestionnaires de copropriété en CDI

Les gestionnaires auront en charge la gestion commerciale, technique, juridique et budgétaire d’un portefeuille d’immeubles (constitué d’immeubles neufs et/ou anciens) et seront chargés des missions suivantes :

  • préparation et tenue des AG et réunions de CS,
  • rédaction des PV d’AG et mise en œuvre des résolutions prises lors de ces assemblées,
  • élaboration des budgets,
  • visites des résidences et encadrement du personnel d’immeuble,
  • suivi des chantiers et des prestations d’entretien dans les parties communes,
  • suivi des sinistres, des contentieux, des DO et des expertises,
  • relations avec les services supports (juridique, comptabilité,…)

Sergic recherche de préférence des profils de niveau bac+2/3 en immobilier, droit ou commerce et avec une expérience en gestion de copropriété d’au moins deux ans.

Il attend des gestionnaires méthodiques et autonomes, capables grâce à leur professionnalisme et leur souci de qualité du service clients, de développer leur portefeuille et l’image de notre groupe familial auprès de la clientèle.

Contact : Grégory TOURNIER au 06 68 94 59 71 ou par mail : gtournier@sergic.com